La musique de l'afrique de l'ouest

Les Kassas Fotes

Situation géographique

Régions de l'Afrique

L'Afrique de l'ouest

L’Afrique de l’ouest, ou Afrique Occidentale, est un territoire composé de pays qui possèdent des influences et un héritage commun : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, les îles du Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Congo, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo et Tchad. Beaucoup de ces pays sont  notamment d’anciennes colonies françaises.

Dans les pays mandiques (Nord Ouest de l’Afrique), chaque musique est rattachée à une fête, un évènement précis. Les accompagnements, les improvisations, les danses sont rigoureusement codés. Comprendre la musique de cette région, c’est découvrir une culture, une société très structurée. Tout est régi par des règles, des coutumes, des lois issues de la tradition.

La musique d'Afrique de l'Ouest

Caractéristiques

La musique africaine est une pratique collective et spontanée. Elle s’insère dans tous les actes de la vie quotidienne : cérémonies, rituel, berceuses, chant de travail, etc.

La musique africaine est caractérisée par :

  • Une prédominance du rythme, lequel est effectué principalement par les percussions.
  • La présence importante d’ostinati (un ostinato est un motif mélodique ou rythmique se répétant inlassablement et servant d’accompagnement)
  • L’utilisation de la technique responsoriale (appelée aussi call and respons) qui consiste à établir un dialogue entre un soliste et un groupe.
Balafon et djembé
Musique et travail

Rythmes de tâches de travail

Sur tous les continents, les chants de travail servent à rythmer la tâche à accomplir, et à s’encourager mutuellement. Ils sont le plus souvent transmis de génération en génération.

Dans ces mélodies, le plus souvent simples à retenir, on retrouve des principes d’écriture similaires : la répétition, l’usage d’exclamations, une opposition soliste et choeurs, le chant responsorial. Parfois le bruitage de l’outil de travail devient un instrument ou marque la pulsation. Un ostinato (même mélodie et/ou même rythme répétés plusieurs fois) peut constituer la base de ces musiques.

Une musique fonctionnelle

En Afrique, la musique traditionnelle est fonctionnelle : c’est une musique qui a une utilité, qui sert à une activité, qui a une fonction spécifique. A travers l’écoute, il est facile de remarquer qu’elle peut évoquer la généalogie (Demba nyouma), accompagner les travaux de tous les jours (les récoltes, la chasse, le pilage du mil, etc.), mais aussi les déplacements (Nye Gba) ou le bercement d’un enfant (Makun). C’est aussi un moyen de dire ses joies ou ses peines et de fêter toutes les occasions de la vie (naissance, mariage, baptême, etc.).

Artisanat

Le rôle et la place du griot

Griot

Mémoire collective

Ce sont les griots qui transmettent oralement, de génération en génération, la mémoire (culture et histoire) du peuple de l’Afrique de l’Ouest. Sans eux, les œuvres anciennes seraient oubliées depuis longtemps. Le griot est un musicien et conteur ambulant qui gagne sa vie en se déplaçant de village en village. Il chante accompagné d’un instrument à cordes : la kora.

Le griot appartient à une caste. On ne devient pas griot, on naît griot. Ne pourra être griot que celui dont le père l’était. Tout enfant est initié dès son plus jeune âge aux techniques et aux savoirs de sa caste. 

Les instruments

Kora

La kora

La kora du monde mandingue à 21 cordes, se compose d’une calebasse, caisse de résonance sur laquelle est figée, un manche central cylindrique en bois de santal ou en acajou. Les 21 cordes de nylon sont réparties en 2 rangées parallèles sur un chevalet perpendiculaire à la table d’harmonie en peau de vache. Deux baguettes situées de part et d’autre du manche permettent au musicien de tenir l’instrument dont les cordes sont pincées avec le pouce et l’index de chaque main.

Le balafon

Le balafon du monde mandingue est une sorte de xylophone, soit pentatonique (5 sons différents) soit heptatonique (7 sons différents). En malinké ou mandingue, balafon vient des termes bala (instrument) et fon (sonne). Il est composé d’une structure de bois légère nouée avec des lanières de cuir, sur laquelle des lames en bois durs sont rangées en taille et hauteur croissantes (plus les lamelles sont courtes, plus le son est aigu) et des paires de petites calebasses placées en dessous formant des caisses de résonance.

Balafon
Flûte

La flûte

La flûte du monde mandingue est une flûte traversière en bambou ou en bois souvent décorée de coquillages

Le djembé

Le Djembé du monde mandingue est un instrument composé d’un fût de bois en forme de calice sur lequel est lequel est montée une peau de chèvre ou d’antilope tendue à l’aide d’un système de tension ( cordes synthétiques et anneaux de fer) Le djembé est joué à mains nues et possède principalement 3 sons (basse, tonique et claque).
Djembé
Instruments

Les doum doums ou dununs

Les Doum doums ou dununs du monde mandingue sont trois fûts, de forme cylindrique. Les deux extrémités sont couvertes d’une peau de vache, bœuf ou toutes autres peaux épaisses d’animaux sauvages. Ils sont joués horizontalement posés sur un tréteau ou chaise, frappés de la main forte à l’aide d’une baguette en bois percutant l’une des deux peaux, et surmontés d’une cloche métallique frappée de la main faible à l’aide d’un support métallique (clous, bague, etc…).

Venez chez nous les essayer !